annonces du WE du 12 octobre 2019

LES NOUVELLES DE MICHEL MINON, CE MARDI 15 OCTOBRE

Je sors de la clinique et j'ai la joie de vous dire que l'état physique de Michel s'est grandement amélioré.

 

D'ici la fin de la semaine ou le début de la semaine prochaine, il sera transféré au centre des Mutualités chrétiennes à Nivezé. 

Je suis sûr qu'il sera heureux d'y recevoir des visites.

 

Rendons grâce au Seigneur pour l'amélioration de son état et continuons à le confier à Notre-Dame des Sources, la patronne de notre Unité Pastorale

Pierre +, votre curé  

 

 

 

 

 


 12 et 13 Octobre 2019

«  Tous les dix n’ont-ils pas été purifiés ?

Les neuf autres, où sont-ils ?»

 

Lignes de vie

Nous prions pour nos défunts et leur famille :

  • Victoire PESTON veuve de Louis DENGIS, décédée à l’âge de 93 ans. 
    Ses funérailles ont été célébrées à Vaux.
  • Madeleine CRAHAI veuve de Lutien MAZY, décédée à l’âge de 85 ans. 
    Ses funérailles seront célébrées à Embourg, mardi à 10.30

 

Des nouvelles de l’abbé Michel Minon

Vous le savez sans doute, notre ami Michel a été hospitalisé ce lundi.  Il souffre d’une pancréatite et son état général est altéré.  Bien vite, nous pourrons, je l’espère, aller le visiter ; mais pour l’instant, il vaut mieux le laisser se reposer ! 

Depuis lundi, nous le portons dans la prière au Seigneur et à Notre-Dame des Sources, afin que son état s’améliore. 

Lorsqu’il y a des nouvelles, je les posterai sur notre site internet http://www.ndds.be.

L’absence de Michel, fait que nous nous retrouvons à « deux prêtres et demi » puisque le Père Philippe n’est pas là toute la semaine. 

Avec deux membres de l’Équipe-Relais de Trooz, nous avons essayé de faire un horaire des messes : cela n’a vraiment pas été simple, car nous avons dû jongler avec tant et tant de critères !!!

 

Les messes du mercredi à Prayon et du vendredi à Fraipont - les deux à 09.00 - sont maintenues

Concernant les week-ends, il y aura au moins une messe toutes les semaines dans le secteur de Trooz, mais le plus souvent, il y en aura deux.  Parfois, les horaires ou les lieux changeront.  Je vous invite donc à bien consulter la liste ci-dessous. 

Pierre +, vote curé   

Célébration des eucharisties

Samedi 19 octobre : 18.00 : Fraipont & Mehagne

Dimanche 20 octobre : 10.00 : Ninane (Messe de la fête) / 10.30 : Carmel /

                                                  11.15 : Vaux & Embourg

 

Samedi 26 octobre : 18.00 : Nessonvaux

Dimanche 27 octobre : 09.30 : Embourg / 10.00 : Ninane / 10.30 : Carmel / 11.15 : Prayon & Embourg

 

Jeudi 31 octobre : 18.00 : Mehagne

Vendredi 1er novembre : 09.30 : Embourg & Fraipont / 10.00 : Beaufays* 

    11.15 : Vaux* & Embourg*

Samedi 2 novembre : 10.00 : Ninane* & Forêt*   (* = Bénédiction du ou des cimetière.s)

                                      18.00 : Mehagne      

 

Dimanche 3 novembre : 10.00 : Beaufays  / 10.30 : Carmel / 11.15 : Prayon & Vaux & Embourg

 

Samedi 9 novembre : 17.00 : La Brouck / 18.00 : Chaudfontaine

Dimanche 10 novembre : 09.30 : Embourg / 10.00 : Ninane / 10.30 : Carmel / 11.15 : Prayon & Embourg

 

Samedi 16 novembre : 18.00 : Fraipont & Mehagne

Dimanche 17 novembre : 10.00 Beaufays / 10.30 : Carmel / 11.15 : Prayon & Vaux & Embourg

 

Samedi 23 novembre : 18.00 : Chaudfontaine

Dimanche 24 novembre : 09.30 : Embourg / 10.00 : Ninane / 10.30 : Carmel / 11.15 : Embourg

 

Dimanche 1er décembre : 11.15 : Vaux : Nouvel An liturgique (messe unique)

 

Samedi 7 décembre : 17.00 : La Brouck / 18.00 : Chaudfontaine

Dimanche 8 décembre : 09.30 : Embourg / 10.00 : Ninane / 10.30 : Carmel / 11.15 : Prayon & Embourg

 

Samedi 14 décembre : 18.00 : Fraipont & Mehagne

Dimanche 15 décembre : 10.00 Beaufays / 10.30 : Carmel / 11.15 : Vaux & Embourg

 

Samedi 21 décembre : 18.00 : Nessonvaux & Chaudfontaine

Dimanche 22 décembre : 09.30 : Embourg / 10.00 : Ninane / 10.30 : Carmel / 11.15 : Prayon & Embourg

 

Mardi 24 décembre : 17.00 : Vaux / 18.00 : Ninane / 19.00 : Mehagne / 24.00 : Forêt

Mercredi 25décembre :09.30 :Embourg /10.00: Beaufays /10.30 Carmel /11.15 :Prayon Embourg

 

Samedi 28 décembre : 18.00 : Prayon & Mehagne

Dimanche 29 décembre : 10.00: Beaufays / 10.30 : Carmel / 11.15 : Vaux & Embourg

 

Samedi 4 janvier : 18.00 : Forêt & Mehagne

Dimanche 5 janvier : 10.00 Beaufays / 10.30 : Carmel / 11.15 : Prayon & Vaux & Embourg

 

Samedi 11 janvier : 17.00 : La Brouck / 18.00 : Chaudfontaine

Dimanche 12 janvier : 09.30 : Embourg / 10.00 : Ninane / 10.30 : Carmel / 11.15 : Prayon & Embourg

 

Samedi 18 janvier : 18.00 : Prayon & Mehagne

Dimanche 19 janvier : 10.00 Beaufays / 10.30 : Carmel / 11.15 : Vaux & Embourg

 

Samedi 25 janvier : 18.00 : Nessonvaux & Chaudfontaine

Dimanche 26 janvier : 09.30 : Embourg / 10.00 : Ninane / 10.30 : Carmel / 11.15 : Embourg

 

Au fil des semaines

  • Mercredi 16 à 20.00, au Carmel : Soirée « Dé-couvrons le cœur de Dieu » autour des disciples envoyés en mission.  Présentation - partage - Complies - Verre de l’amitié
  • Jeudi 17 à 15.30, au Carmel : Rencontre des personnes qui s’occupent du GSM funérailles
  • Lundi 21 à 20.00, chez Pierre : Réunion de l’Équipe catéchétique
  • Mercredi 23 à 19.00, chez Isabelle et Philippe Wathelet : réunion de l’équipe de préparation au mariage
  • Jeudi 24 à 15.30, chez Pierre : Équipe Pastorale
  • Vendredi 25 à 15.30, chez Pierre : Équipe des prêtres  
  • Samedi 26 Octobre au Carmel de Mehagne : Bienvenue au "Samedi du Carmel" de 10h à 17h: Conférence - Eucharistie - Repas simplifié - Atelier jardinage dans le Carmel.

Infos et inscription sur www.chemin-neuf.be ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

DÉ-COUVRONS LE CŒUR DE DIEU 2019 - 2020

à 20.00 : Présentation - partage - Complies - Verre de l’amitié

16 octobre - Carmel - Autour des disciples envoyés en mission

20 novembre - Prayon - Autour de Jean Baptiste

18 décembre - Vaux - Autour d’Isaïe

29 janvier - Ninane - Autour des Mages

11 mars - Mehagne - Autour de la sortie d’Égypte

22 avril - Prayon - Autour de Marie-Madeleine à la Résurrection

20 mai - Vaux - Autour de la venue de l’Esprit

 

NOTEZ DÉJÀ

  • 20 octobre - Ninane - 10.00 : Messe de la fête
  • Retraite Professions de Foi : 28 & 29 mars 2020
  • Journée Emmaüs : 26 avril 2020

 

Prière proposée par le Pape François
pour le mois missionnaire extraordinaire

 

Notre Père,

Ton Fils Unique Jésus-Christ
ressuscité d’entre les morts
a confié à Ses disciples le mandat
d’«aller et de faire des disciples de tous les peuples».

Tu nous rappelles que par le baptême
nous participons tous à la mission de l’Église.

Par les dons de Ton Saint-Esprit, accorde-nous la grâce
d’être des témoins de l’Évangile,
courageux et ardents,
pour que la mission confiée à l’Église,
encore bien loin d’être réalisée,
puisse trouver des expressions nouvelles et efficaces
qui apportent au monde la vie et la lumière.

Aide-nous à faire en sorte que tous les peuples
puissent rencontrer l’amour salvifique
et la miséricorde de Jésus-Christ,
notre Seigneur et notre Dieu, qui vit et règne avec Toi,
dans l’unité du Saint-Esprit,
aujourd’hui et pour les siècles des siècles.

Amen.

 

 


NOUVELLES DE MICHEL MINON

mardi 8 octobre

Vous avez sans doute appris que notre ami, l'abbé Michel MINON a été hospitalisé ce lundi, à la clinique des Bruyères. 

Michel souffre d'une pancréatite. 

Pour l'instant il est très fatigué et un peu désorienté.  Les visites sont donc déconseillées pour le moment. 

Sa remise sur pied risque de prendre du temps; nous aurons donc le loisir d'aller le visiter plus tard. 

Je vous donnerai le plus souvent possible de ses nouvelles via ce site. 

Je compte sur vous pour les transférer aux personnes qui ne disposent pas d'internet. 

Nous portons Michel dans notre prière, tout spécialement ce week-end où nous allions célébrer ses 55 ans d'ordination presbytérale. 

Que Notre-Dame des Sources nous le remette en forme au plus vite !

Pierre +, votre curé 

 


 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

  

 

Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Dernières homélies

  • 4ième conférence de carême

    QUATRIÈME CONFÉRENCE DE CARÊME

    « UN HOMME LIBRE »

     

    « Jésus dit : Le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait ; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement. Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut. Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé. (…) Je ne puis rien faire de moi-même : selon que j’entends, je juge ; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. (Jean 5, 19-23.30)

     

    Dans notre existence humaine, nous opposons volontiers la liberté et le fait de suivre un autre. Il semble qu’il y ait une alternative : ou bien je fais ce que je veux, et alors je suis libre, ou bien j’obéis passivement à une personne ou à une réalité extérieure. Si je suis libre, je suis forcément maître de moi-même.  Le monde actuel pousse, on ne peut plus à l’indépendance.  J’entends souvent dire : « moi, je ne dois rien à personne ».  Cela engendre aussi souvent un climat d’isolement et de repli sur soi.  Quand je n’ai pas de foreuse, je dois en demander une à mon voisin – qui est supérieur à moi, puisqu’il en possède une -  mais, paradoxalement, cela me permet de créer des liens de convivialité, d’amitié, de fraternité avec mon voisin qui entraîne une relation d’amitié.

    À force de ne vouloir dépendre de personne pour rien, nous créons un monde où chacun risque – et c’est souvent plus qu’un risque – de devenir immensément seul !  Alors que c’est le contraire, va nous dire la Parole de Dieu

     

    Lire la suite...  
  • Troisième conférence de carême : "un homme de communion"

    TROISIÈME CONFERENCE DE CARÊME

    « UN HOMME DE COMMUNION »

     

    « Le Christ est notre paix, lui qui des deux n’en a fait qu’un, et qui a renversé le mur de séparation, l’inimitié, ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même, avec les deux, un seul homme nouveau, en établissant la paix, et de les réconcilier, l’un et l’autre en un seul corps, avec Dieu par la croix, en détruisant par elle l’inimitié. Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient près ; car par lui nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit. Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu. Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire. En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur. En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit. » (Éphésiens 2, 14-22)

     

    Après avoir vu combien, nous étions des hommes nouveaux et des hommes solidaires, la lettre aux Ephésiens nous aide à comprendre comment nous sommes des hommes et des femmes de communion.  Et pour cela, il nous est bon de nous rappeler la spécificité eu peuple juif.  Depuis toujours, les Juifs ont prêté une grande attention à leur spécificité en tant que peuple de l’Alliance. Rappelez-vous qu’ils ont été choisis comme « le plus petit des peuples parmi tous les peuples ».  (Deut 7, 13).  Et donc, dans tous les domaines de la vie, ils ont voulu marqué leur différence par rapport aux autre peuples (circoncision, nourriture kasher, mariage entre eux …)  Ils voulaient ainsi, non seulement, garder leur identité de peuple élu mais surtout être un signe pour le monde ; ils voulaient déjà être un « sacrement » de l’amour de Dieu pour le monde.  Cette attitude les exposait parfois à l’incompréhension et même l’hostilité des autres.  Les débuts du Christianisme ont montré la difficulté de cette attitude, dans la mesure où des païens (des Goïms) ont adhéré à la foi chrétienne.  Cela a amené au premier concile de l’Église, dans les années 70, où il a été entendu qu’il ne fallait pas devenir d’abord juif (et donc recevoir la circoncision) pour devenir chrétien.

     

    Lire la suite...