annonces du WE des 14 et 15 janvier 2017

 

 

 

 

                                                                                                                                 

Samedi 14 et dimanche 15 janvier 2017

 

                                         

« Voici l’Agneau de Dieu

qui enlève le péché du monde »

 

«  Lignes de Vie »

Nous portons dans la prière nos défunts et leurs familles :

  • Michèle DEVAUX, décédée à l’âge de 67 ans. Ses funérailles ont été célébrées à Embourg
  • Robert SEPULCHRE, époux de Josée LEROUX, décédé à l’âge de 76 ans. Ses funérailles ont été célébrées à Ninane.
  • Jean-Luc LÉONET, époux de Daisy DESCAMPS, décédé à l’âge de 64 ans. Ses funérailles ont été célébrées à Beaufays.
  • Daniel DEHIN, décédé à l’âge de 59 ans. Ses funérailles ont été célébrées à Vaux.
  • Marie-Thérèse HERMAN, veuve de Jules DONEAUX, décédée à l’âge de 90 ans. Ses funérailles seront célébrées le lundi 16 à 14.00, à Beaufays. 

 

Horaire des Eucharisties

Mardi 17: 9h Embourg   -   Mercredi 18: 9h Prayon   -   Jeudi 19: 9h Ninane   -   Vendredi 20: 9h Fraipont

 

Samedi 21 : 18.00 : Mehagne

Dimanche 22 : 09.30 : Embourg – Fraipont / 10.00 : Ninane / 11.00 : Prayon / 11.15 : Embourg

 

Samedi 28 : 18.00 : Forêt - Mehagne

Dimanche 29 : 09.30 : Embourg – Nessonvaux / 10.00 : Beaufays / 11.00 : Prayon – Vaux / 11.15 : Embourg

 

     À l’agenda de l’Unité Pastorale

  • Lundi 16 à 19.00, au presbytère de Vaux : Fabrique d’Église de Vaux.
  • Mardi 17 à 19.00, chez Anne-Marie Meulders : Fabrique d’Église de Forêt.
  • Mardi 17 à 20.30 : la Communauté du Chemin Neuf vous invite à une soirée « Net for God ». La Passion de l’Unité. Laudato Si’ en terre d’Afrique : le centre Songhaï. Film vidéo, partage, louange, intercession, temps fraternel. PAF libre.
  • Mercredi 18 à 20.00, en l’église de Mehagne : réunion des parents du GR3.
  • Jeudi 19 à 08.45, chez Pierre : réunion de l’équipe de rédaction du « Regards Croisés ».

 

NOTEZ DÉJÀ :

  • Lundi 30 janvier à 20.00, en l’église de Vaux : réunion de tous les acteurs de la liturgie de notre Unité Pastorale en vue de préparer le Carême.
  • Samedi 4 février 2017 de 9.00 à 11.30, au Chemin Neuf : rencontre des Visiteurs de Malades de notre Unité Pastorale. « La Mort, et après ?... ». Conférence de l’Abbé Joël Spronck, suivie d’un échange. Cordiale invitation à tous !
  • Samedi 11 février dès 19.00, à l’Espace Beaufays (227, voie de l’Air Pur à Beaufays) : vous souhaitez vivre une fête de Saint-Valentin différente ? Venez rejoindre les Amoureux de la Solidarité. ESPERANZA TIERS-MONDE ASBL vous invite au repas de la Saint Valentin (vous pourrez découvrir le menu dès la semaine prochaine)

 

 

Pèlerinage à Assise

« Loué sois-tu, mon Seigneur ! »

 

  • Quand ? du 28 mars au 4 avril 2017.
  • Au programme : Assise, les Carceri, Greccio, le lac Trasimène, Gubbio, Foligno, les ermitages de la région de Rieti, l’Alverne  
  • Prix : aux alentours de 900 € par personne en chambre double, 1050 € en chambre single.  Comprenant : trajet en car d’Embourg à Charleroi A/R, trajet en avion de Charleroi à Pérouse A/R, autocar durant tout le séjour, demi-pension à l’hôtel Holiday Inn de Foligno, visites. 
  • Inscriptions : uniquement par téléphone au secrétariat d’Embourg (04/365.02.38)  

 

 

Nos pièces rouges ?

Bravo !!! Ça n’arrête pas de grimper … et vite …

 

Vous pouvez toujours vous en débarrasser en les apportant au presbytère d’Embourg  (8, rue du Curé Bosch) ou les remettre à un prêtre de notre Unité Pastorale. Le montant récolté permettra d'aider le projet "Inde" du Sartay. À ce jour, nous en sommes à 813 . Il est bon de rappeler que cet argent ne sert en aucun cas à payer le voyage des élèves. Il est intégralement donné en Inde lors du séjour !!!

 

… Et tout cela pour le voyage en Inde du Sartay …

Ils seront 16 élèves du Sartay à vivre l’aventure du voyage en Inde lors des vacances de carnaval 2018. Beaucoup habitent notre Unité Pastorale. Peut-être en connaissez-vous l’un ou l’autre ? Morgane Barthélemy, Ilona Crénerinne, Yaël De Bock, Cyril de Marneffe, Fanny Duysinx, Noémie Gaj, Catherine Hagelstein, Gabrielle Jacob, Nicolas Javaux, Brice Lecrompe, Franck Levêque, Antoine Lucchese, Amaryllis Moreau, Audrey Rassart, Charlotte Reding et Pierre Schlesser. Sous la houlette de David Lemoine, il est déjà sûr que trois autres adultes partageront cette expérience : Philippine della Faille, Corinne le Boulengé et votre curé.

 

 

                Choucroute Royale

  • Samedi 21 janvier à 19.00, à la salle « Le Pax », rue de l’Église, 7 à Trooz (Prayon),
  • Soirée de soutien aux œuvres paroissiales de Trooz.
  • Adultes : 20 €, enfants – 12 ans : 10 €, enfants – 6 ans : gratuit
  • Versement anticipé au compte BE34 3400 2604 0090 avant le 17 janvier en mentionnant vos nom et nombre de participants. Versement vaut réservation.
  • Réservation souhaitée auprès de Claude Poncin (04/351.68.75) ou Jacques Puissant (04/351.62.58).

 

À deux dans le tourbillon de la vie

Comment cultiver la joie, le désir et la tendresse ? Une journée pour tous les couples.

Samedi 11 février 2017 de 9h à 16h30, à l'Abbaye de Brialmont.

Au cœur d'une vie trépidante, cette journée vous offrira un temps de qualité pour prendre soin de votre couple. Une journée pour dynamiser votre complicité, enrichir votre intimité et discerner ce qui est essentiel pour vous.  Inscriptions et infos : Service Diocésain des Couples et des Familles – Liège

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Anne Locht 0474/34 44 13

 

Des nouvelles de sœur Muriel

Chers amis,

Joyeux Noël, Bonne année 2017… et belle fête de l’épiphanie !!!  Comme le Pape François le disait ce vendredi à Rome… « Que cette étoile des Mages puisse aussi conduire notre chemin vers Jésus, sans se laisser distraire par les lumières intermittentes des petits plaisirs de la vie, ni pas les projecteurs éblouissants du succès et de l’argent… mais se laisser attirer par cette douce Lumière qui vient du ciel et touche le cœur ! La Lumière de l’Enfant de la crèche, Jésus ! » Pour ma part, c’est surtout les jeunes (notamment une formation biblique), l’animation des retraites et la grâce de porter la communauté dans le quotidien… Nous sortons d’une magnifique semaine avec une centaine de jeunes « for a new generation » !

Au cœur de tout ce qui traverse le pays en ce moment, nous avons eu l’occasion d’aller à Buta avec les 7 célibataires consacrés de la Communauté pour 3 jours de prière. C’est le lieu des martyrs de la fraternité !

« Le 30 avril 1997, quarante jeunes du séminaire de Buta, une localité dans le sud du Burundi, meurent sous les coups d’une violence aveugle. Ces jeunes ont préféré mourir en restant unis, plutôt que d’obéir à l’ennemi qui leur ordonnait de se séparer, de se ranger selon qu’ils étaient hutu ou tutsi. Au prix de leur vie, ces jeunes ont démontré qu’une fraternité entre ethnies est possible, fondant par là une véritable espérance pour ce pays. » Lieu de paix et de force… ! Face à ces 40 visages de jeunes tellement présents dans ce lieu, nous désirons aussi être ensemble des témoins de la fraternité qui va jusqu’au bout de l’amour, et des témoins d’espérance au-delà de tout ce qui nous inquiète !

Voir le film réalisé sur les « Martyrs de la fraternité » il y a quelques années par la communauté du Chemin Neuf : http://www.netforgod.tv/fr/home/films/56deb0d1c445ece7018bbc31/martyrs-de-la-fraternite

Merci aussi à tous ceux qui nous ont permis de réaliser plusieurs chantiers… MERCI DU FOND DU COEUR !!!

Un bloc sanitaires (6 douches, 3 WC, 3 lavabos) car nous accueillons parfois de gros groupes dans la maison pour les week-ends ! Et nous sommes aussi en train de terminer la nouvelle cuisine qui permettra d’être plus à l’aise pour faire de bons petits plats et de faire nous-mêmes la cuisine pour de plus grands groupes! Si vous voulez voir les lieux en « live », voici 2 minutes de visite :

http://chemin-neuf.fr/fr/actualites/58517495245640ca518be00e/une-eglise-pour-une-paroisse-au-burundi

Et pour continuer à nous aider dans les constructions, qui permettent d’accueillir largement les week-ends/retraites et aident ainsi le pays à avancer dans un chemin de réconciliation, de paix et d’espérance…

HELP 2017 : Suite de la construction de l’église (1e messe à Pâques 2017 ?), construction de nouvelles chambres…

- Communauté du Chemin Neuf en Belgique : BE 37 0882 4605 3528

- Muriel d’Hoffschmidt : BE74 310 165 18 3107

En indiquant bien le motif de votre don : Don Burundi travaux, ou projet spécifique.

Et voici la fin de ces quelques nouvelles et photos pour vous partager la joie de cette nouvelle aventure… J’y suis très heureuse !!! Mon cœur a déjà été saisi par ce « Petit pays » et ce peuple des mille collines…

J’espère que 2017 sera une grâce linguistique pour conquérir encore le kirundi, cette langue qui a encore ses mystères pour moi… et me rend souvent dépendante de la traduction de mes frères et sœurs !!! Et c’est aussi une grâce… En union de prière, de cœur et d’amitié avec chacun de vous…

 

Muriel d’Hoffschmidt - Communauté du Chemin Neuf Paroisse Saint Jean-Baptiste (en face de l’évêché) Gihosha - BP 1892 à Bujumbura Téléphone / whatsApp : +257/75 73 23 64  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 


 

Samedi 31 décembre et dimanche 1er janvier 2017

 

 

 Sainte Marie, Mère de Dieu

 

                                                                                                                                                                                                                                                                            

Mes amis,

 

 

 

Quelle bonne idée l’Église a eue de nous faire commencer l’année nouvelle en célébrant Marie, la Mère de Dieu, mais aussi la Mère et l’Icône de l’Église.  Cette année nouvelle, nous sommes donc invités à la vivre comme elle et avec elle.  Avec Marie, nous sommes sûrs de ne jamais nous tromper de route, nous sommes sûrs aussi qu’elle nous conduira toujours à son Fils et à toute la Trinité.  Alors, regardons les lectures de cette liturgie.

 

 

 

Et tout d’abord la première lecture du livre des Nombres est sans doute la plus belle formule que l’on pourrait imaginer pour nos vœux de nouvelle année : « Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage ».  Noël nous a rappelé que Jésus est la Lumière qui brille dans les ténèbres, la Lumière qui éclaire les nations.  D’une façon toute particulière, nous lui demandons, aujourd’hui, que sa lumière illumine nos visages de la même manière qu’il éclaire le visage de Marie, sa Mère.  Car Marie est toute éclairée, toute inondée de la Lumière du Seigneur.  Vous le savez, dans la tradition iconographique, on compare souvent Dieu au soleil et Marie à la lune.  C’est d’une grande beauté et d’une grande justesse théologique.  Le soleil éclaire, envoie la lumière et Marie la  réfracte.  La Lune n’a pas de lumière en elle-même; sa force, sa grandeur, c’est d’être le réceptacle de la lumière du soleil et, ainsi d’éclairer la terre.  Voilà trois grâces que nous devons demander à Marie pour cette nouvelle année.  La première : ne pas nous prendre pour des lumières, pour le soleil.  Dieu seul est la lumière qui éclaire les nations, comme le dit le cantique de Zacharie.  

 

 

 

Deux : accepter la lumière.  Vous savez que les couleurs claires rejettent la lumière, contrairement aux couleurs foncées (c’est pour cela qu’en pays de mission, les prêtres mettaient des soutanes blanches pour ne pas avoir trop chaud).  C’est très beau aussi, si je suis trop clair, je ne vais pas accepter la lumière de Dieu.  Si je suis rempli de moi-même, Dieu ne peut rien pour moi.  Marie le dira bien dans son Magnificat : « Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides ».  Il s’agit d’être les mains vides devant le Seigneur pour pouvoir l’accueillir.  Mais aussi - et ici, ça ne marche plus pour Marie l’Immaculée – si je me crois bon, impeccable (c’est-à-dire sans péché, étymologiquement) la lumière de Dieu ne peut pas pénétrer en moi.  C’est seulement en reconnaissant que je suis pécheur, que je peux goûter à la Lumière et à la Chaleur de Dieu.  « Je ne suis pas venu pour les bien portants, ni pour les justes; mais pour les malades et les pécheurs ! »

 

 

 

Trois : comme la Lune.  Si je reçois la Lumière, c’est pour la transmettre.  Marie ne garde rien pour elle.  Elle a reçu son Fils et elle nous le donne.  Comme la Lune éclaire la Terre, comme Marie éclaire l’Église, tout chrétien doit être une petite lumière pour le monde; témoin d’espérance, artisan de justice, rempli de la Bonne Nouvelle de l’Évangile.  Comme les bergers qui s’en vont, « en racontant tout ce qui leur avait été annoncé au sujet de l’enfant », nous dit Luc, chacun de nous est envoyé, avec Marie annoncer les merveilles du Seigneur à notre temps.

 

 

 

Enfin, vous le savez, si la lune éclaire la terre de jour et de nuit, c’est surtout la nuit que nous voyons la clarté de la lune.  Et là encore ... quelle justesse !  Vous en avez peut-être déjà fait l’expérience.  C’est souvent au cœur de l’obscurité et des ténèbres que nous percevons la présence de Marie.  Quand tout est clair, très discrètement, elle s’efface.  Par contre, quand nous ne voyons plus le Seigneur, quand il a l’air absent, alors, nous voyons la clarté de Marie qui nous donne la lumière de son Fils.  Je me souviens d’une paroissienne qui avait perdu son mari tout jeune, puis ses enfants assassinés en Afrique et sa petite-fille, assassinée, elle aussi, vingt ans plus tard par son fiancé éconduit.  Cette dame m’avait dit : « Je ne pouvais plus prier, plus rien du tout, mais j’avais mon chapelet dans la poche.  Je ne pouvais pas le prier, mais je le serrais de toute mes forces au point d’en avoir cassé plus d’un.  Et j’ai pu garder la foi, et l’espérance est revenue. »  Je n’ai jamais oublié cela.

 

 

 

Voilà mon souhait : que Marie nous accompagne durant toute cette année; qu’elle nous donne de lui ressembler en étant petits, réceptifs et communicateurs.  Et qu’elle brille pour nous dans les moments difficiles.  Amen.

 

 

 

 

«  Lignes de Vie »

 

 

 

Nous portons dans la prière la nouvelle baptisée :

 

  • Camille DESSEMOND à Embourg.

 

Nous portons dans la prière nos défunts et leurs familles :

 

  • Ivan PULJIC, époux d’Anna SABIC, décédé à l’âge de 88 ans.
    Ses funérailles ont été célébrées jeudi à Beaufays.
  • Jacques PAQUAY, époux de Myriam MODAVE, décédé à l’âge de 72 ans.
    Ses funérailles ont été célébrées samedi à Embourg.
  • Lucien LHOEST, Père de Scheut, décédé à l'âge de 79 ans. ses funérailles ont été célébrées le samedi 31 décembre à Embourg.

 

 

 

Horaire des Eucharisties

 

Mardis: 9h Embourg   -   Mercredis: 9h Prayon   -   Jeudis: 9h Ninane - Vendredis: 9h Fraipont

 

 

Samedi 7 : 17.00 : La Brouck / 18.00 : Mehagne

 

Dimanche 8 : 09.30 : Embourg – Fraipont / 10.00 : Ninane / 11.00 : Prayon / 11.15 : Embourg

 

 

 

À l’agenda de l’Unité Pastorale

  • Mercredi 4 janvier à 20.00, chez Pierre : préparation de la prochaine messe des familles du 15 janvier                      

 

Nos pièces rouges ? Bravo !!! On a dépassé les 600 € !!!

 

Vous pouvez toujours vous en débarrasser en les apportant au presbytère d’Embourg  (8, rue du Curé Bosch) ou les remettre à un prêtre de notre Unité Pastorale. Le montant récolté permettra d'aider le projet "Inde" du Sartay.   À ce jour, nous en sommes à 606 €.

 

 

 

Collecte de vivres en Avent

 

Nous vous proposons d’aider nos Saint-Vincent de Paul en apportant dans les mannes se trouvant dans nos églises : des vivres non périssables et non périmées, des soupes en boite, des plats préparés en boîte, des conserves de légumes, du lait, du sucre, des produits d’hygiène, des langes, des serviettes hygiéniques.  Un grand merci !

 

 

Pèlerinage à Assise

 

 « Loué sois-tu, mon Seigneur ! »

 

Quand ? Du 28 mars au 4 avril 2017.

 

Au programme : Assise, les Carceri, Greccio, le lac Trasimène, Gubbio, Foligno, les ermitages de la région de Rieti, l’Alverne …

 

Prix : aux alentours de 900 € par personne en chambre double, 1050 € en chambre single.  Comprenant : trajet en car d’Embourg à Charleroi A/R, trajet en avion de Charleroi à Pérouse A/R, autocar durant tout le séjour, demi-pension à l’hôtel Holiday Inn de Foligno, visites.

 

    Inscriptions : uniquement par téléphone au secrétariat d’Embourg  (04/365.02.38)

                                 

 

Îles de Paix 14 et 15 janvier 2017

 

Le pape François a dit, en parlant de François d’Assise « François d'Assise. (…) c'est l'homme qui nous donne cet esprit de paix, l'homme pauvre…  Ah, comme je voudrais une Église pauvre et pour les pauvres !» Il nous a également demandé de « nous bouger pour nos frères et sœurs, et surtout vers ceux qui sont les plus éloignés, ceux qui sont oubliés, ceux qui ont besoin de compréhension, de consolation, d'aide ».

 

Îles de Paix nous offrira cette occasion de nous bouger les 14 et 15 janvier 2017.

 

Avec un suivi rapproché et sur mesure, IDP soutient les efforts des partenaires, pour améliorer leurs conditions de vie. L'agriculture  familiale, durable et rentable fait reculer le spectre de l’insécurité alimentaire. L'accès à l’eau reste une priorité urgente en Afrique, où notre ONG apporte une compétence pointue en Tanzanie entre autres. 

 

L’autonomie et l’émancipation durable des gens se trouvent au cœur des missions d'Îles de Paix.

 

Soutenez directement nos partenaires, en achetant des modules ou des bracelets (5 €) aux sorties des messes les 14 et 15 janvier 2017 ou,suivant l'horaire de votre église,les 7 et 8 janvier.

 

Les gens, sur place, sont informés de la manière dont est rassemblé l’argent pour les aider. Ils sont généralement émus de savoir que, si loin de chez eux, des Belges se préoccupent de leur sort et se mobilisent pour eux. La campagne d’Îles de Paix, ce n’est pas qu’une récolte de fonds, c’est une occasion qui nous permet d'être solidaires et fraternels.

 

Thomas Borge disait que « la solidarité est la tendresse des peuples ». Le pape François ajoute : « Nous ne devons pas avoir peur de la bonté, et même pas non plus de la tendresse! »

 

 

Père très aimant,

 

Tu nous donnes de nous émerveiller
devant le signe de la Vierge Marie,
tout ouverte à ton projet d’amour.

 

Béni sois-tu !

 

Par l’Apôtre Paul, tu nous redis
que nous sommes appelés à la sainteté.

 

Béni sois-tu !

 

Donne-nous, à la suite de Joseph,
de ne pas craindre
de prendre chez nous Marie, notre Mère.

 

Elle nous donnera bientôt
celui qui est l’Emmanuel :

 

Dieu-avec-nous.

 

   AMEN

 

 

 

 

 

Dernières homélies

  • 4ième conférence de carême

    QUATRIÈME CONFÉRENCE DE CARÊME

    « UN HOMME LIBRE »

     

    « Jésus dit : Le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait ; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement. Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut. Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé. (…) Je ne puis rien faire de moi-même : selon que j’entends, je juge ; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. (Jean 5, 19-23.30)

     

    Dans notre existence humaine, nous opposons volontiers la liberté et le fait de suivre un autre. Il semble qu’il y ait une alternative : ou bien je fais ce que je veux, et alors je suis libre, ou bien j’obéis passivement à une personne ou à une réalité extérieure. Si je suis libre, je suis forcément maître de moi-même.  Le monde actuel pousse, on ne peut plus à l’indépendance.  J’entends souvent dire : « moi, je ne dois rien à personne ».  Cela engendre aussi souvent un climat d’isolement et de repli sur soi.  Quand je n’ai pas de foreuse, je dois en demander une à mon voisin – qui est supérieur à moi, puisqu’il en possède une -  mais, paradoxalement, cela me permet de créer des liens de convivialité, d’amitié, de fraternité avec mon voisin qui entraîne une relation d’amitié.

    À force de ne vouloir dépendre de personne pour rien, nous créons un monde où chacun risque – et c’est souvent plus qu’un risque – de devenir immensément seul !  Alors que c’est le contraire, va nous dire la Parole de Dieu

     

    Lire la suite...  
  • 4ième dimanche de carême - A -

    « Sors de la nuit ! »  Voilà donc l’appel qui nous est lancé ce dimanche.  Et cet appel est conjugué avec « Réjouis-toi » en ce dimanche de la Laetare.  Autrement dit : « Réjouis-toi de sortir de la nuit ».  La couleur rose de cette fête nous rappelle que la lumière du matin de Pâques est déjà toute proche ; que la nuit n’est déjà plus totalement la nuit ; que la puissance du Ressuscité commence déjà à agir en nous.

     

    Et tout d’abord, avec le petit David.  Il est le dernier des fils de Jessé, il n’est rien, puisqu’on l’envoie même garder les troupeaux, alors que l’ai autres enfants sont à la maison.  Il est dans la nuit, et peut-être n’en sait-il rien …  Et voilà que le Seigneur lui-même vient à sa rencontre à travers le prophète Samuel.  C’est Samuel qui va le faire sortir de la nuit pour en faire le plus grand Roi d’Israël, grâce à l’Esprit de Dieu qui s’est emparé de lui, dès ce jour-là.

     

    Vous le savez bien, Jésus est « Fils de David ».  David en est donc l’image.  Et, de fait, c’est la même chose.  Jésus aussi, va naître au plein cœur de la nuit, à Bethléem ; il va naître dans la nuit aussi, parce qu’il vient, petit et pauvre, dans une crèche à l’écart, en n’ayant comme compagnons, qu’un âne, un bœuf et quelques bergers.  Il vivra dans la nuit à Nazareth.  Il lui faudra aussi que Dieu son Père le sorte de la nuit : à son baptême, il le met dans la lumière en lui disant : « Tu es mon Fils bien-aimé, en toi, je mets tout mon amour ».  Et cela ne s’arrête pas là.  Car, Jésus vivra aussi la nuit de la mort le Vendredi-Saint, il connaîtra l’obscurité du tombeau … et là aussi, c’est son Père qui, roulant la pierre, le rendra à la lumière, le ressuscitera.  Le psaume nous l’a dit : « Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal ».

     

     

    Lire la suite...