annonces du 2ème WE de juillet 2020

 

                                                                   

 

 

                                                                                                                    

11 & 12 juillet 2020

15ème dimanche - A -

« Voici que le semeur sortit pour semer. »

 

 

Lignes de vie

 

 

Décès                                                            

  • Christian van den HOVE, époux de Micheline THOEN, décédé à l’âge de 83 ans. 
    Ses funérailles ont été célébrées à Embourg.
  • Henriette VRANCKEN, veuve de Léon FISCHER, décédée à l’âge de 100 ans. 
    Un temps de prières a été célébré au Funérarium d’Embourg.
  • Renée QUOILIN, veuve de Célestin MEESEN, décédée à l’âge de 87 ans. 
    Ses funérailles seront célébrées à Embourg, lundi à 14.00.

 

 

 

PORT DU MASQUE EST OBLIGATOIRE DANS LES LIEUX DE CULTE

 

          Aux prêtres, diacres et assistantes pastorales

          Chers Amis,

Vous trouverez ci-joint le communiqué de la Conférence des évêques de Belgique publié suite aux mesures gouvernementales imposant le port du masque dans les lieux publics à partir du 11 juillet. Renseignements pris par notre évêque auprès des autorités concernant les personnes qui prennent la parole durant la célébration, il est leur est permis d'enlever le masque quand elles interviennent pour parler en public. Pour l'ensemble des célébrations, il est important de suivre les prescriptions prévues par le protocole, en particulier pour la distribution de la communion.

Cordialement.

Carmelina Volpe

 

---oOo---

 

Dès demain, samedi 11 juillet, le port du masque sera obligatoire dans les lieux de culte. Le Comité de concertation des différents gouvernements de notre pays a pris cette décision, ce jeudi soir. Le port du masque sera aussi obligatoire dans les magasins, théâtres, salles de musique et de conférence, bibliothèques et musées.

Le Comité de concertation a pris cette décision en présence du Groupe d’Experts en charge de la stratégie de déconfinement (GEES), a rapporté la Première Ministre Sophie Wilmès. ‘Les experts ont présenté un nouveau rapport recommandant le port obligatoire du masque. Ils s’alignent ainsi sur l’avis du Conseil supérieur de la Santé.’ Le non-respect de cette obligation est passible de sanction pénale. Un Conseil national de sécurité électronique validera aujourd’hui les décisions du Comité de concertation.

 

En plus du port du masque, le Gouvernement insiste auprès des citoyens pour l’application des autres règles de conduite. Il rappelle que le port du masque est une protection complémentaire. Le lavage, la désinfection des mains et le maintien d’une distance de sécurité de 1,5 m sont et restent des règles de base. Ces règles continuent pleinement à s’appliquer aux célébrations dans les églises. Le port obligatoire du masque y est désormais rajouté.

 

La Conférence des évêques de Belgique, le 10 juillet 2020

 

---oOo---

 

      Si, par hasard, vous oubliez d’emporter un masque, ne faites pas demi-tour :

des masques sont disponibles à l’entrée de notre église.

Pierre +, votre curé

 

 

Un mot de nos Évêques à tous les chrétiens de Belgique

« Une espérance à offrir »

 

 

Les semaines que nous venons de vivre ont été historiques. A beaucoup d’égards, elles furent aussi éprouvantes. Bien des personnes, des familles et des communautés ont été durement atteintes, que ce soit par le deuil, la maladie, la perte d’un emploi, l’isolement. Nous pensons d’abord à elles, et tenons à leur exprimer toute notre compassion.

 

Ce temps de confinement nous a aussi permis à tous d’observer de nombreux gestes de solidarité. Tant de gens ont donné de leur temps, de leurs talents. De voisins ou de parfaits inconnus, ils se sont fait le prochain. Nous croyons que Dieu n’a pas été absent : malgré les moments d’obscurité, nous avons pu percevoir sa proximité et sa Pâque plus forte que les ténèbres. Nous rendons grâce pour ces nombreux signes de l’Esprit à l’œuvre.

Pour les chrétiens, l’impossibilité de vivre les sacrements et de se retrouver en communauté a constitué une véritable épreuve. Être éloignés de nos frères et sœurs nous a coûté. Nous tenons à vous remercier très vivement d’avoir pris soin de respecter les lourdes règles qui nous étaient imposées. C’est avec prudence, mais avec une joie profonde, que nous pouvons, depuis quelques semaines, goûter à nouveau à la communion communautaire « en présentiel ».

 

Loin de nous immobiliser, ce temps de confinement nous a aussi permis de faire preuve d’une créativité nouvelle. Dans tant de paroisses, d’unités pastorales, de communautés, des baptisés se sont levés, se sont mis ensemble, ont pris des initiatives. Parfois de façon très humble, dans l’urgence, vous avez inventé de nouvelles manières de faire Eglise. Nous avons été touchés par ces gestes de sollicitude, ces services concrets, cette inventivité pastorale. Sans doute avons-nous aussi découvert – ou redécouvert – certaines dimensions que la routine risque parfois de nous faire oublier : l’écoute des autres et de la Parole, la prière personnelle ou familiale, l’importance d’un rythme de vie apaisé pour la réflexion, la relecture, le dialogue. Parallèlement, nous avons ressenti en creux combien nous étaient essentielles la rencontre, l’affection, l’entraide, la communion entre nous et avec Dieu. Nous vous encourageons à demeurer en éveil, à ne pas cesser de rester créatifs. Ensemble, continuons à rendre nos communautés plus belles parce que plus fraternelles, plus sensibles aux blessures de chacun et aux soifs de ce monde. Continuons de soigner nos célébrations pour qu’elles soient sources d’intériorité et d’engagement.

Voilà que demain pointe déjà le jour. Le monde d’après sera-t-il différent du monde d’hier ? Là où il se trouve, chacun a en tout cas le pouvoir de le rendre meilleur. L’épreuve nous a d’ailleurs permis d’identifier quelques défis majeurs pour notre temps. Comment apporter notre soutien aux victimes d’une crise sociale dont nous commençons seulement à percevoir les effets ? En particulier, comment accompagner les jeunes et nous montrer solidaires des personnes âgées, si souvent frappées par la solitude ? Comment offrir une place à ceux que notre société tend à laisser de côté ou aux portes de nos frontières ? Comment donner considération et dignité à ceux qui travaillent au service de tous, trop souvent dans la précarité ? Comment chercher du sens et cultiver l’espérance face aux incertitudes ? Comment accueillir et respecter la vulnérabilité de nos vies ? Comment nous engager face à l’immensité des défis écologiques, sociaux, économiques ?

 

Sur aucune de ces questions, nous n’avons de formule magique. Mais nous pouvons puiser dans notre foi et nos partages communautaires des ressources pour discerner, et pour agir aux côtés des autres individus et groupes de notre société. Nous invitons les communautés chrétiennes à s’engager, d’un même élan, dans le cœur de Dieu et au cœur du monde. Nous y sommes envoyés par le Christ, par notre baptême. Confronté à cette pandémie, ce monde, capable de grande générosité, est aussi en proie au doute. Offrons-lui notre solidarité, notre espérance et la joie de l’Evangile.

 

Que cet été soit un temps propice pour nous reposer et nous connecter à l’essentiel. Qu’il nous offre aussi l’occasion de rechercher activement le désir que Dieu a pour chacun de nous, pour Son Eglise et pour notre monde.

 

 

En profonde communion avec vous,                                                                      

Vos Évêques. Le 25 juin 2020


 4 & 5 juillet 2020

 

14ème dimanche - A -

 

« Ce que tu as caché aux sages et aux savants,

 

tu l’as révélé aux tout-petits. »

 

Lignes de vie

Décès                                                            

  • Sonia SCARTON veuve de Gilles GEORIS, décédée à l’âge de 63 ans. 
    Un temps de prières a été célébré au funérarium de Trooz.

 

 

 

Un mot de notre Évêque à ses prêtres

 

 

 

Chers Collaborateurs dans le ministère,

 

 

 

Voici le nouveau protocole de reprise des cultes, adapté d'après l'Arrêté Ministériel du 30 juin 2020, qui entre en vigueur ce 1er juillet 2020.

 

Le plus grand changement est la suppression de la règle des 10m² d'espace libre autour de chaque personne.

 

Le nombre maximum de personnes dans une église passe de 100 à 200. Il sera de 400 au 1er août.

 

La distance de 1,5 m entre les personnes reste d'application (sauf pour les personnes vivant sous un même toit).

 

Le port du masque est recommandé à l'entrée et à la sortie de l'édifice.

 

Il n'y a pas de restriction concernant le chant des fidèles.

 

 

 

En vous souhaitant un bon temps d'été et de vacances, je vous suis uni dans la prière et le soutien mutuel.

 

 

 

In Christo.

 

+Jean-Pierre Delville

 

 

 

Outre le fait que nous pouvons maintenant chanter, la différence est que nous pouvons augmenter le nombre de places à Vaux (presque 200 places) … ce qui est une excellente nouvelle. Il ne nous reste plus qu’à espérer la suppression, au plus vite, de la règle du mètre carré par personne : nous pourrons alors rejoindre nos églises et chapelle !

 

Amitiés

 

Pierre

 

 

 

Un mot de nos Évêques à tous les chrétiens de Belgique

 

« Une espérance à offrir »

 

Les semaines que nous venons de vivre ont été historiques. A beaucoup d’égards, elles furent aussi éprouvantes. Bien des personnes, des familles et des communautés ont été durement atteintes, que ce soit par le deuil, la maladie, la perte d’un emploi, l’isolement. Nous pensons d’abord à elles, et tenons à leur exprimer toute notre compassion.

 

 

 

Ce temps de confinement nous a aussi permis à tous d’observer de nombreux gestes de solidarité. Tant de gens ont donné de leur temps, de leurs talents. De voisins ou de parfaits inconnus, ils se sont fait le prochain. Nous croyons que Dieu n’a pas été absent : malgré les moments d’obscurité, nous avons pu percevoir sa proximité et sa Pâque plus forte que les ténèbres. Nous rendons grâce pour ces nombreux signes de l’Esprit à l’œuvre.

 

Pour les chrétiens, l’impossibilité de vivre les sacrements et de se retrouver en communauté a constitué une véritable épreuve. Être éloignés de nos frères et sœurs nous a coûté. Nous tenons à vous remercier très vivement d’avoir pris soin de respecter les lourdes règles qui nous étaient imposées. C’est avec prudence, mais avec une joie profonde, que nous pouvons, depuis quelques semaines, goûter à nouveau à la communion communautaire « en présentiel ».

 

 

 

Loin de nous immobiliser, ce temps de confinement nous a aussi permis de faire preuve d’une créativité nouvelle. Dans tant de paroisses, d’unités pastorales, de communautés, des baptisés se sont levés, se sont mis ensemble, ont pris des initiatives. Parfois de façon très humble, dans l’urgence, vous avez inventé de nouvelles manières de faire Eglise. Nous avons été touchés par ces gestes de sollicitude, ces services concrets, cette inventivité pastorale. Sans doute avons-nous aussi découvert – ou redécouvert – certaines dimensions que la routine risque parfois de nous faire oublier : l’écoute des autres et de la Parole, la prière personnelle ou familiale, l’importance d’un rythme de vie apaisé pour la réflexion, la relecture, le dialogue. Parallèlement, nous avons ressenti en creux combien nous étaient essentielles la rencontre, l’affection, l’entraide, la communion entre nous et avec Dieu. Nous vous encourageons à demeurer en éveil, à ne pas cesser de rester créatifs. Ensemble, continuons à rendre nos communautés plus belles parce que plus fraternelles, plus sensibles aux blessures de chacun et aux soifs de ce monde. Continuons de soigner nos célébrations pour qu’elles soient sources d’intériorité et d’engagement.

 

 

 

 

 

Voilà que demain pointe déjà le jour. Le monde d’après sera-t-il différent du monde d’hier ? Là où il se trouve, chacun a en tout cas le pouvoir de le rendre meilleur. L’épreuve nous a d’ailleurs permis d’identifier quelques défis majeurs pour notre temps. Comment apporter notre soutien aux victimes d’une crise sociale dont nous commençons seulement à percevoir les effets ? En particulier, comment accompagner les jeunes et nous montrer solidaires des personnes âgées, si souvent frappées par la solitude ? Comment offrir une place à ceux que notre société tend à laisser de côté ou aux portes de nos frontières ? Comment donner considération et dignité à ceux qui travaillent au service de tous, trop souvent dans la précarité ? Comment chercher du sens et cultiver l’espérance face aux incertitudes ? Comment accueillir et respecter la vulnérabilité de nos vies ? Comment nous engager face à l’immensité des défis écologiques, sociaux, économiques ?

 

 

 

Sur aucune de ces questions, nous n’avons de formule magique. Mais nous pouvons puiser dans notre foi et nos partages communautaires des ressources pour discerner, et pour agir aux côtés des autres individus et groupes de notre société. Nous invitons les communautés chrétiennes à s’engager, d’un même élan, dans le cœur de Dieu et au cœur du monde. Nous y sommes envoyés par le Christ, par notre baptême. Confronté à cette pandémie, ce monde, capable de grande générosité, est aussi en proie au doute. Offrons-lui notre solidarité, notre espérance et la joie de l’Evangile.

 

 

 

Que cet été soit un temps propice pour nous reposer et nous connecter à l’essentiel. Qu’il nous offre aussi l’occasion de rechercher activement le désir que Dieu a pour chacun de nous, pour Son Eglise et pour notre monde.

 

 

 

En profonde communion avec vous,

 

 

 

Vos Évêques.

 

Le 25 juin 2020

 

 

 

Lectures de la messe

 

 

 

Première lecture (Za  9, 9-10)

 

Ainsi parle le Seigneur : « Exulte de toutes tes forces, fille de Sion ! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem ! Voici ton roi qui vient à toi : il est juste et victorieux, pauvre et monté sur un âne, un ânon, le petit d’une ânesse. Ce roi fera disparaître d’Éphraïm les chars de guerre, et de Jérusalem les chevaux de combat ; il brisera l’arc de guerre, et il proclamera la paix aux nations. Sa domination s’étendra d’une mer à l’autre, et de l’Euphrate à l’autre bout du pays. » – Parole du Seigneur. 

 

 

 

Psaume (Ps 144 (145), 1-2, 8-9, 10-11, 13cd-14)

 

Je t’exalterai, mon Dieu, mon Roi ; je bénirai ton nom toujours et à jamais ! Chaque jour je te bénirai, je louerai ton nom toujours et à jamais. Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d’amour. La bonté du Seigneur est pour tous, sa tendresse, pour toutes ses œuvres. Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce et que tes fidèles te bénissent ! Ils diront la gloire de ton règne, ils parleront de tes exploits. Le Seigneur est vrai en tout ce qu’il dit, fidèle en tout ce qu’il fait. Le Seigneur soutient tous ceux qui tombent, il redresse tous les accablés. 

 

 

 

Deuxième lecture (Rm 8, 9.11-13)

 

Frères, vous, vous n’êtes pas sous l’emprise de la chair, mais sous celle de l’Esprit, puisque l’Esprit de Dieu habite en vous. Celui qui n’a pas l’Esprit du Christ ne lui appartient pas. Mais si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Jésus, le Christ, d’entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. Ainsi donc, frères, nous avons une dette, mais elle n’est pas envers la chair pour devoir vivre selon la chair. Car si vous vivez selon la chair, vous allez mourir ; mais si, par l’Esprit, vous tuez les agissements de l’homme pécheur, vous vivrez. – Parole du Seigneur. 

 

 

 

Évangile (Mt 11, 25-30)

 

En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance. Tout m’a été remis par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. » – Acclamons la Parole de Dieu. 

 



27 & 28 juin 2020

13ème dimanche - A -

« Qui accueille un homme juste en sa qualité de juste

recevra une récompense de juste »

  

 Ligne de vie

Décès

  • Loris DALLA CORT, époux de Gisèle BRISBOIS, décédé à l’âge de 65 ans. 
    Un temps de prières a été célébré au Funérarium d’Embourg.
  • Pierre BERGER, époux de Jacqueline NOIROUS, décédé à l’âge de 85 ans. 
    Ses funérailles ont été célébrées à Embourg.
  • Vincent THOREAU, veuf de Bernadette BONDUE, décédé à l’âge de 93 ans. 
    Ses funérailles ont été célébrées à Embourg.
  • Jesus PEREZ - VILAR, époux de Maria-Ester PEREZ - NOCEDA, décédé à l’âge de 83 ans. 
    Un temps de prières sera célébré au Funérarium de Trooz, lundi à 10.30.
  • Philippe VERREYDT, époux de Manuela de le VINGNE, décédé à l’âge de 66 ans. 
    Ses funérailles seront célébrées à Embourg, mardi à 10.30. 60 personnes peuvent y être accueillies.
  • André FOURGON, époux de Monique DENIS, décédé à l’âge de 79 ans. 
    Ses funérailles seront célébrées à Vaux, mercredi à 10.30. 100 personnes peuvent y être accueillies.
  • Élise LERUITTE, veuve de Léonard MARTIN, décédée à l’âge de 98 ans. 
    Ses funérailles seront célébrées à Embourg, jeudi à 11.15. 100 personnes peuvent y être accueillies.

 

Au fil des semaines

Rien de neuf suite au dernier CNS, concernant les cultes.  Comme dit notre Première : « Lorsque rien n’est annoncé comme changement, cela signifie que l’on continue comme auparavant ».

   

BAPTÊMES : Ils reprennent selon des conditions strictes : 20 personnes par famille.  On peut contacter le GSM baptêmes au 0475/115.264.

 

PREMIÈRES COMMUNIONS, PROFESSIONS DE FOI & CONFIRMATIONS : Nous ne savons rien dire aujourd’hui, aussi longtemps que l’on ne pourra pas retrouver un nombre illimité de places dans nos églises.  Pour les confirmations, on attend des nouvelles de l’Évêché.

 

MARIAGES : Ils reprennent dès à présent en tenant compte de la distanciation physique et donc de la limitation des places dans les différentes églises.

 

FUNÉRAILLES : Pour les raisons de limitation des places, elles sont célébrées soit aux cimetières, soit aux Funérariums soit dans les églises d’Embourg et de Vaux.

 

EUCHARISTIES DE SEMAINE : Elles ont repris dans les églises habituelles : Fraipont, Prayon, Ninane, Embourg.

 

EUCHARISTIES DOMINICALES : En raison de la limitation des places et jusqu’à une date indéterminée, elles continuent d’être célébrées dans la seule église de Vaux : samedi à 18.00 ; dimanche à 10.00 et 11.15.

 

SITUATION DES FABRIQUES & ŒUVRES PAROISSIALES : Plusieurs m’ont dit vouloir aider financièrement nos fabriques ou nos œuvres paroissiales qui n’ont plus aucune rentrée depuis 3 mois … mais autant de factures.  Vous pouvez verser votre quote-part sur le compte des œuvres paroissiales d’Embourg BE11 3400 6114 0148, en mettant en communication, la Fabrique ou les œuvres paroissiales que vous voulez aider.

 

COMMUNICATION : Les annonces de chaque semaine, ainsi que les annonces « extraordinaires » sont toujours placées sur le site de la paroisse www.ndds.be.  Les annonces extraordinaires sont également placées sur les portes de nos 11 églises ou chapelle.  Nous comptons sur chacune et chacun pour transmettre les informations à ceux qui ne disposent pas d’Internet. C’est une manière de vivre notre dimension missionnaire.

 

SECRÉTARIAT D’UNITÉ PASTORALE : Il reprendra à Embourg, dès le 1er juillet de 09.00 à 12.00, du lundi au vendredi.  D’ici-là, le plus simple est de me contacter (par mail sur l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 0478/472.518).

 

 

PRIER : Une méditation est proposée tous les jours sur ma page Facebook, un groupe WhatsApp, et un mailing.  Vous pouvez me faire parvenir (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ) votre téléphone WhatsApp ou votre mail, pour que je l’ajoute à la liste. N’oubliez pas que sur la chaîne KTO TV, vous trouvez des eucharisties, des temps de prières et de très belles émissions.

 

EUCHARISTIE « TÉLÉVISÉE » : Chaque jour, l’eucharistie que je préside, en privé ou dans un lieu de culte, est retransmise sur ma page Facebook, à des heures qui sont indiquées sur la même page, la veille.   Pour l’instant, elles sont suspendues pour des raisons techniques, mais elles devraient reprendre fin de semaine, début de la semaine prochaine.

 

AGENDA DES ACTIVITÉS : Il nous est impossible de dresser un agenda de l’année dès maintenant et ce, pour les raisons déjà évoquées.  Qu’en sera-t-il de la messe en wallon, des anniversaires de mariages, des fêtes patronales ou de village, des messes des familles, des dimanches merveilleux … etc … Il nous faut tous et chacun invoquer sainte Patience … car nous ne savons rien dire actuellement.  

 

MERCI à toutes celles et à tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre nous aident dans notre Unité Pastorale et dans nos deux communes durant ce temps inédit : « Ce que vous avez fait au plus petit de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait », nous dit Jésus

 


 

20 & 21 juin 2020

12ème dimanche - A -

« Soyez donc sans crainte :

vous valez bien plus qu’une multitude de moineaux. » 

Lignes de vie 

Voici la liste de tous les décès depuis le début du confinement.  Dès que la situation sera revenue à la normale, une eucharistie sera célébrée pour tous. 

Constance HANSOUL, Marie-Louise GOYEN, Pierre BODART, Marcel HERRYGERS, Florence NAA,

Philippe SPRONCK, Jenny TILLIEUX, Jean-Claude ROBINET, Henri WISLEZ, Marie-José MAQUINAY,

Marie-Louise BOURGUIGNON, Marcel GRÉGOIRE, Léa PAHAUT, Marie TRILLET, Jeanne COLLARD,

André ROUXHET, Rosine VAN HOYE, Joséphine TROISFONTAINE, Joseph PULJIZ, Élisabeth BOITEUX, Marie-José MATHOT, Gilbert LUCAS, Maria VRANCKEN, Danielle KENIS, Nelly FRAITEUR, Giorgio PACE, Richard EYBEN, Anny HOUBEN, Joséphine JAMART, Georgette DHEUR, Andrée CRAHAY,

Marie-Thérèse HERMAN, Joëlle VAN DEN BULCK, Anne-Françoise RADOUX, Marcelle BLUTH, Jules CORNET, Louis MELIN, Henri RALET, Renée SIMON, Paul-Henri TROUSSON, Suzanne GODEFROID, Martine ROUIR, Simone WATHY, Loris DALLA CORT 

 

Au fil des semaines 

Nous reprenons très lentement un « rythme paroissial ».  Mais, je pense qu’il nous faudra encore beaucoup de temps avant de retrouver notre vitesse de croisières.  Par deux fois, nous nous sommes réunis avec l’Équipe Pastorale et l’Équipe des prêtres pour « voir - juger - agir » selon la méthode de Cardijn.  Je voudrais évoquer avec vous où nous en sommes aujourd’hui, sachant que pour beaucoup de questions, nous devons répondre « je ne sais pas ». 

BAPTÊMES : Ils reprennent selon des conditions strictes : 20 personnes par famille.  On peut contacter le GSM baptêmes au 0475/115.264. 

PREMIÈRES COMMUNIONS, PROFESSIONS DE FOI & CONFIRMATIONS: Nous ne savons rien dire aujourd’hui, aussi longtemps que l’on ne pourra pas retrouver un nombre illimité de places dans nos églises.  Pour les confirmations, on attend des nouvelles de l’Évêché. 

MARIAGES : Ils reprennent dès à présent en tenant compte de la distanciation physique et donc de la limitation des places dans les différentes églises. 

FUNÉRAILLES : Pour les raisons de limitation des places, elles sont célébrées soit aux cimetières, soit aux Funérariums soit dans les églises d’Embourg et de Vaux. 

EUCHARISTIES DE SEMAINE : Elles ont repris dans les églises habituelles : Fraipont, Prayon, Ninane, Embourg. 

EUCHARISTIES DOMINICALES : En raison de la limitation des places et jusqu’à une date indéterminée, elles continuent d’être célébrées dans la seule église de Vaux : samedi à 18.00 ; dimanche à 10.00 et 11.15. 

SITUATION DES FABRIQUES & ŒUVRES PAROISSIALES : Plusieurs m’ont dit vouloir aider financièrement nos fabriques ou nos œuvres paroissiales qui n’ont plus aucune rentrée depuis 3 mois … mais autant de factures.  Vous pouvez verser votre quote-part sur le compte des œuvres paroissiales d’Embourg BE11 3400 6114 0148, en mettant en communication, la Fabrique ou les œuvres paroissiales que vous voulez aider. 

COMMUNICATION : Les annonces de chaque semaine, ainsi que les annonces « extraordinaires » sont toujours placées sur le site de la paroisse www.ndds.be.  Les annonces extraordinaires sont également placées sur les portes de nos 11 églises ou chapelle.  Nous comptons sur chacune et chacun pour transmettre les informations à ceux qui ne disposent pas d’Internet. C’est une manière de vivre notre dimension missionnaire. 

SECRÉTARIAT D’UNITÉ PASTORALE : Il reprendra à Embourg, dès le 1er juillet de 09.00 à 12.00, du lundi au vendredi.  D’ici-là, le plus simple est de me contacter (par mail sur l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 0478/472.518). 

PRIER : Une méditation est proposée tous les jours sur ma page Facebook, un groupe WhatsApp, et un mailing.  Vous pouvez me faire parvenir (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ) votre téléphone WhatsApp ou votre mail, pour que je l’ajoute à la liste. N’oubliez pas que sur la chaîne KTO TV, vous trouvez des eucharisties, des temps de prières et de très belles émissions. 

EUCHARISTIE « TÉLÉVISÉE » : Chaque jour, l’eucharistie que je préside, en privé ou dans un lieu de culte, est retransmise sur ma page Facebook, à des heures qui sont indiquées sur la même page, la veille.   Pour l’instant, elles sont suspendues pour des raisons techniques, mais elles devraient reprendre fin de semaine, début de la semaine prochaine. 

AGENDA DES ACTIVITÉS : Il nous est impossible de dresser un agenda de l’année dès maintenant et ce, pour les raisons déjà évoquées.  Qu’en sera-t-il de la messe en wallon, des anniversaires de mariages, des fêtes patronales ou de village, des messes des familles, des dimanches merveilleux … etc … Il nous faut tous et chacun invoquer sainte Patience … car nous ne savons rien dire actuellement.   

MERCI à toutes celles et à tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre nous aident dans notre Unité Pastorale et dans nos deux communes durant ce temps inédit : « Ce que vous avez fait au plus petit de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait », nous dit Jésus


  

Les messes seront célébrées à  18.00 le samedi et le dimanche à 10.00 et 11.15 à Vaux

Pour que tout se passe au mieux, il serait bien que les personnes habituées à une eucharistie du samedi, participent à celle du samedi ; les personnes allant à une messe de 09.30 ou 10.00 viendraient à celle de 10.00, et celles participants à une messe de 11.15 à celle de 11.15.  Ainsi tout se passerait sans trop de problèmes.